petits farcis niçois

Typique de la région de Nice, la recette des petits farcis niçois fait honneur aux légumes du soleil : tomates, aubergines, courgettes, oignons… Découvrez l’histoire et la recette de ce délicieux plat traditionnel permettant de cuisiner les légumes abondants des potagers et marchés niçois depuis des générations.

Histoire

Les petits farcis ou « Lu Farcit Nissart » sont nés de l’art de vivre des ancêtres niçois. Habitués à consommer des produits locaux issus de leur potager ou du marché et soucieux de ne pas gaspiller, ils ont imaginé un plat ensoleillé et savoureux à base de légumes et de reste de viande, chère et rare à l’époque. À l’origine, la cuisson était confiée au boulanger du quartier, qui les enfournait à température douce pour que les légumes gardent tout leur jus et leur saveur.

Ce plat traditionnel n’a cessé de se transmettre de génération en génération, en faisant aujourd’hui une véritable spécialité niçoise présente sur toutes les tables dès le printemps. On peut donc considérer qu’il existe autant de recettes des petits farcis niçois que de familles ! La composition de la farce varie alors selon les goûts et les légumes farcis : petit salé, veau, bœuf, jambon, poitrine fumée, anchois... Les puristes vous diront néanmoins que la chair à saucisse et le riz sont exclus de la préparation.

Recette

Voici une proposition de recette des petits farcis niçois. Tous les légumes doivent être de petits calibres.

Nombre de personnes : 8  -  Préparation : 35 minutes  -  Cuisson : 30 minutes.

Ingrédients

Pour les légumes à farcir :

  • 4 tomates bien mûres
  • 4 courgettes rondes
  • 2 petites aubergines
  • 2 gros oignons blancs
  • 2 poivrons

Pour la farce :

  • 50 g de mie de pain
  • Un peu de lait
  • 3 petites gousses d’ail
  • 150 g de veau haché
  • 150 g de jambon
  • 50 g de parmesan
  • 1 gros œuf
  • Une cuillère à soupe de chapelure
  • Des fines herbes, de l’huile d’olive, sel et poivre.

Préparation

  1. Commencez par préchauffer le four à 180°C.
  2. Coupez le chapeau des tomates et mettez-les de côté.
  3. Dans le même temps, faites bouillir à l’eau salée les courgettes, oignons et aubergines pendant 10 minutes puis coupez-les en deux.
  4. Enlevez la chair de tous vos légumes, hachez-la finement et réservez.
  5. Coupez les poivrons en deux en veillant bien à retirer les pépins et les parties blanches.
  6. Pour préparer la farce, commencez par faire légèrement blondir à la poêle l’ail et la chair d’oignons.
  7. Ajoutez ensuite la chair hachée de vos autres légumes et arrêtez la cuisson.
  8. Hachez tous vos morceaux de viande et mélangez-les à la préparation précédente.
  9. Imbibez la mie de pain avec un peu de lait puis ajoutez-la à la farce avec le parmesan, l’œuf entier et vos assaisonnements.
  10. Incorporez votre farce dans les légumes évidés.
  11. Ajoutez la chapelure sur le dessus et faites cuire dans un plat pendant 30 minutes minimum jusqu’à ce que les farcis soient gratinés.

Suggestions

Bien sûr, les petits farcis sont généralement servis avec un vin de Provence. On les déguste chaud, tiède ou froid selon les goûts.



Laissez votre avis !

Autres spécialités

1   0   0

pissaladière

Spécialité culinaire de Nice, la pissaladière s’apparente à une pizza subtilement garnie d’oignons, de crème d’anchois et de petites olives noires. Cette alliance de saveurs offre un mets tout en rondeur qui ravit les plus gourmands. Découvrez l’histoire et la recette de cette délicieuse spécialité au caractère authentique.

0   0   0

papeton d'aubergine

Spécialité d’Avignon dans le Vaucluse, le papeton d’aubergine est un mets simple, frais et savoureux composé d’aubergines et d’œufs. Il se présente sous la forme d’un flan et se déguste en entrée. Découvrez l’histoire et la recette de cette spécialité aux douces saveurs d’été.

0   0   0

pompe aux pommes

Spécialité sucrée d’Auvergne, la pompe aux pommes s’apparente à un délicieux chausson de compotée de pommes. Certains la parfument d’une douce liqueur de pommes pour encore plus de saveurs. Découvrez vite l’histoire et la recette de la pompe aux pommes, une gourmandise d’automne qui régalent les petits comme les grands.

0   0   0

kouglof

Le kouglof est une brioche à la forme singulière originaire d’Alsace et d’Europe centrale. Elle se prépare avec des amandes et des raisins secs pour s’apprécier au petit-déjeuner ou au dessert, mais elle peut également se déguster en version salée pour l’apéritif. Découvrez l’histoire et la recette de cette pâtisserie de tradition.

0   0   0

bettelmann

Le bettelmann, ou mendiant en français, est une spécialité alsacienne d’après-guerre à base de pain rassis et de délicieuses cerises fraîches, noires de préférence. Fondant et juteux, le bettelmann s’apparente à un clafoutis rustique. Découvrez l’histoire et la recette de ce dessert d’antan simple et savoureux, comme celui de nos grands-mères.

0   0   0

ratatouille

Plat provençal par excellence, la ratatouille met à l’honneur les légumes et les couleurs du Sud. Longtemps peu appréciée par nos ancêtres, elle est désormais très populaire dans toute la France, lui valant même un film d’animation éponyme. Découvrez la recette et l’histoire de ce mets aux douces saveurs méditerranéennes.

0   0   0

pounti

Plat simple mais délicieux, le pounti nous vient tout droit des régions du Massif Central, plus précisément de l’Aveyron et du Cantal. Blette, porc, herbes, œuf, lait, farine… Pour cette spécialité, les ingrédients de la ferme sont à l’honneur. Découvrez l’histoire et la recette de ce doux plat de notre terroir.


Jours-de-Marché.fr


Bienvenue sur le guide pratique de la consommation locale. Si pour vous aussi consommer local est une priorité, alors vous êtes au bon endroit : trouver un marché près de chez vous, un producteur local, un artisan, un food truck ou un vide-grenier. Avec Jours-de-marché.fr vous allez faire du bien à l'économie locale, à votre ventre et votre porte-monnaie !



2011 - 2020 © www.jours-de-marche.fr