prune

Fruit désaltérant et peu calorique, la prune est un véritable allié plaisir pour l’été. Elle peut se déguster sous divers aspects : crue, en tarte, en gâteau, en confiture, ou encore pour accompagner les plats salés. Retrouvez tous les secrets de la prune, ce produit du marché aux multiples couleurs selon la variété.

Calendrier des semis, plantations et récoltes

PLANTATION / REPIQUAGE
RÉCOLTE
Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Jui. Août Sep. Oct. Nov. Déc.

Origine

L’origine exacte du prunier domestique reste incertaine. Il est sans doute le résultat d’un croisement entre une espèce asiatique et une espèce européenne. Néanmoins, on sait que certaines variétés existaient déjà à l’Antiquité, vers 2500 av. J.-C, puisque des noyaux datant de cette époque ont été retrouvés en Égypte. Ce serait ensuite les Romains qui auraient amené la prune en Europe.

En France, elle est apparue au Moyen-Âge et s’est rapidement fait apprécier, mais c’est à la Renaissance que la prune atteint un véritable succès. La prune « Reine-Claude » tient d’ailleurs son nom de Claude de France, épouse du roi François Ier, alors surnommée « la bonne reine ».

Variétés

117 variétés et espèces de prunes sont inscrites au Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France. On distingue deux familles de prunes cultivées, les prunes européennes issues de la même espèce d’arbres, le prunier domestique, ainsi que les prunes américano-japonaises.

  • Prunes européennes

La prune d’Ente, cultivée dans le Sud-Ouest, est la prune la plus produite en France. Elle est exclusivement destinée à être transformée en pruneau.

Vient ensuite la reine-claude. De couleur verte, elle est sucrée et juteuse. Elle est également cultivée dans le Sud-Ouest, principalement en Midi-Pyrénées.

La mirabelle et la quetsche sont produites quant à elles dans l’est de la France, principalement en Lorraine et en Alsace. La mirabelle se reconnait par sa couleur jaune orangé, elle est très sucrée. La quetsche est de couleur violet-bleu.

  • Prunes américano-japonaises

Ces prunes sont plus précoces que les prunes européennes. Elles sont plus charnues mais leur saveur est moins prononcée. Dans leur ordre d’arrivée sur les étals, on peut citer la golden Japan de couleur jaune, la blackamber violette, la friar violette également, et l’angeleno d’un violet très sombre.

Appellations

Certaines variétés de prunes bénéficient d’une appellation :

  • Indication Géographique Protégée (IGP) « Pruneau d’Agen »
  • Indication Géographique Protégée (IGP) « Mirabelles de Lorraine ».

Bienfaits

  • Apport calorique très bas : 48 kcal/100 g
  • Riche en vitamine A, vitamine C, vitamine K, en potassium et en fibres.

Période de consommation

La pleine saison des prunes, peu importe la variété, s’étend de juillet à septembre.

Chiffres

  • 68 000 tonnes de prunes sont produites annuellement en France, principalement dans le Sud-Ouest et dans l’Est selon les variétés (chiffre 2014).
  • 131 000 tonnes de prunes à pruneaux sont produites annuellement en France, dans le Sud-Ouest également (chiffre 2014).
  • 1 230 producteurs de pruneaux étaient présents en France en 2014, un chiffre qui a tendance à diminuer chaque année.

Cultiver le produit

Sol et exposition

Le prunier est peu exigent en terme d’exposition et de sol car il est très robuste. Il poussera dans un endroit ensoleillé ou non, de préférence un peu protégé du vent. Toutefois, pour multiplier vos chances d’avoir de beaux fruits, il est recommandé de planter un prunier à reine-claude à côté d’un autre prunier, sur un sol argileux, un mirabellier sur un sol argilo-calcaire, ou encore un prunier à quetsches sur un sol plutôt lourd et froid.

Plantation

Le prunier doit être planté en automne ou en hiver, de novembre à mars.

Récolte

La récolte des fruits s’effectue à partir du mois de juillet. Pour les variétés les plus tardives, il faut patienter jusqu’en septembre.

Conservation

Les prunes peuvent être gardées au réfrigérateur pendant 10 jours maximum. Il faudra cependant les sortir quelques minutes avant de les déguster afin qu’elles récupèrent tous leurs arômes.

Tout savoir sur la culture de la prune

Anti-gaspi

Si vous ne parvenez pas à consommer toutes vos prunes crues, il existe plusieurs astuces pour les conserver plus longtemps ou les déguster autrement :

  • Les conserver en bocaux.
  • Les congeler mais sans le noyau.
  • En faire de la confiture.
  • Les utiliser comme accompagnement pour vos viandes (volaille, porc ou lapin).

Recettes et spécialités locales

  • Pescajoune : spécialité du Quercy et du Lauragais semblable à une crêpe épaisse, elle est parfumée à l'eau-de-vie de prune et agrémentée de pruneaux ou de pommes.
  • Tarte aux quetsches et tarte aux mirabelles : spécialités de Lorraine et d’Alsace, ces deux variétés de prunes sont couramment utilisées dans les deux régions pour préparer de délicieuses tartes.
  • Rissole aux pruneaux : chaussons sucrés garnis de crème de pruneaux, une spécialité d’Aveyron.
  • Pâté aux prunes angevin : spécialité pâtissière à base de reines-claudes.
  • Pounti : une terrine salée sucrée originaire d’Aveyron et du Cantal à base de blette, de chair à saucisse et de pruneaux. 
  • Tarte aux pruneaux : répandue dans plusieurs régions sous des formes légèrement différentes, à Agen bien sûr, en Auvergne, et également en Charente avec la galette charentaise que l'on trouve souvent fourrée aux pruneaux.


Laissez votre avis !

Plus de produits du marché

0   0   0

roquette

Plante annuelle de la famille des crucifères, la roquette se consomme comme une salade. Son goût particulier laisse une saveur poivrée et piquante. Elle est reconnaissable par ses nervures violettes ou marron visibles sur les petites feuilles dentelées d’un vert prononcé. Découvrons ce produit du marché.

0   0   0

potiron

L’automne arrive, les potirons aussi. Reconnaissable par sa forme ronde légèrement aplatie et ses couleurs orangées, ce cucurbitacée est l‘un des plus populaires. Ce fruit, consommé comme un légume, réserve une saveur douce et sucrée, accompagnant à merveille les longues soirées d’automne. Découvrons ce produit du marché.

0   0   0

courge

Les courges rassemblent de nombreuses espèces de cucurbitacées. On les trouve de différentes tailles et couleurs. Fruits emblématiques d’automne, la plupart ont une saveur douce. Elles sont cuisinées comme légume, tandis que d’autres sont décoratives. Découvrons ces produits du marché qui égaient nos étals de leurs tons vert et orange.

0   0   0

salsifis

Le salsifis est un légume racine à la saveur sucrée. Cette plante herbacée est reconnaissable par sa longue racine blanche ou marron/noir pour le scorsonère, que l’on consomme l’hiver. Peu présent dans nos assiettes, sa chair fibreuse apporte de nombreux bienfaits digestifs. Découvrons tous les secrets de ce produit du marché.


Jours-de-Marché.fr


Bienvenue sur le guide pratique de la consommation locale. Si pour vous aussi consommer local est une priorité, alors vous êtes au bon endroit : trouver un marché près de chez vous, un producteur local, un artisan, un food truck ou un vide-grenier. Avec Jours-de-marché.fr vous allez faire du bien à l'économie locale, à votre ventre et votre porte-monnaie !



2011 - 2019 © www.jours-de-marche.fr