pêche

Fruit charnu et juteux à la chair jaune, blanche ou rouge, la pêche est le troisième fruit le plus produit en France. Très désaltérante, elle est présente sur nos étals en été pour notre plus grand bonheur. Découvrez tous les secrets de la pêche, ce produit du marché qui donne la forme.

Calendrier des semis, plantations et récoltes

PLANTATION / REPIQUAGE
RÉCOLTE
Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Jui. Août Sep. Oct. Nov. Déc.

Origine

Le pêcher trouve son origine en Chine, où il commence à être cultivé bien avant notre ère. Il traverse ensuite l’Asie pour être domestiqué en Inde et au Proche-Orient, puis finalement en Europe grâce à Alexandre le Grand et sa conquête de la Perse.

En France, la pêche se cultive doucement à partir du VIe siècle puis fait son entrée à la cour royale sous le règne de Louis XIV qui l’apprécie tout particulièrement, comme l’abricot. Une trentaine de variétés est alors cultivée dans les jardins de Versailles, ainsi qu’une importante production à Montreuil-sous-Bois en région parisienne afin de fournir les marchés de Paris. À l’époque, la ville est même surnommée « Montreuil-aux-Pêches ». 

Le fruit se démocratise donc peu à peu sans perdre de sa noblesse et compose des desserts recherchés à partir du XIXe siècle comme la fameuse pêche Melba en 1899.

 Variétés

Il existe plus de 300 variétés de pêches enregistrées au Catalogue officiel français, elles sont divisées en trois catégories :

La pêche à proprement parler reste la variété la plus produite en France, sa peau est veloutée et orangée, sa chair est parfumée, sucrée et un peu acidulée :

  • Pêches à chair jaune : Rich Lady cov, Summer Rich cov, Rome Star cov, Summer Lady cov...
  • Pêches à chair blanche : Belle des Croix Rouges, Bénédicte, Charles Roux, Grosse Mignonne, Patty® Zaisito...

La nectarine possède quant à elle une peau lisse et son noyau se détache facilement de la chair sucrée.

Le brugnon, à la peau lisse également, se différencie par son noyau qui adhère à sa chair sucrée, généralement blanche.

  • Nectarines ou brugnons à chair blanche : Olympia, Silver Lode, Garcica cov, Snow Ball cov, Brareg cov…
  • Nectarines ou brugnons à chair jaune : Indépendance, Diamond Bright cov, Honey Royale cov, Honey Glo cov...

On classe séparément la pêche plate, résultat d’une mutation de la pêche en Chine il y a environ 2000 ans. Elle est douce et peu acide.

Appellations

Il n’existe pas d’AOC ou d’IGP pour les pêches. Il existe néanmoins des pêches Label rouge et des pêches étiquetées « Pêche d’ici » garantissant la qualité des pêches produites dans le sud-est de la France.

Bienfaits

  • Apport calorique bas : 54 kcal/100 g
  • Riche en provitamine A, vitamine C, en potassium, en sélénium et en fibres.

Période de consommation

Les pêches sont présentes sur nos étals de juin à septembre. Si elles dégagent un doux parfum et semblent souples, cela signifie qu’elles sont mûres et savoureuses.

Chiffres

  • 234 000 tonnes de pêches sont produites en France pour le frais (chiffre 2014).
  • 4e, il s’agit de la place de la France parmi les pays européens producteurs de pêche.
  • 44% de la production nationale est assuré par le Languedoc-Roussillon et 29% par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • 5e fruit le plus consommé en France, la pêche compte parmi les fruits préférés des Français.

Cultiver le produit

Le pêcher préfère les climats doux et chauds ainsi qu’une exposition ensoleillée tout en étant abrité du vent.

Sol

Peu exigeant, le pêcher apprécie simplement un sol bien drainé.

Plantation

Le pêcher doit être planté durant l’automne ou bien après les grandes gelées au printemps.

Récolte

Les pêches se récoltent de fin juin à septembre. Pour la toute première récolte, il faut savoir être patient puisque le pêcher ne donne des fruits qu’à partir de la 7e année. À savoir également, un arbre produira des pêches pendant 10 jours par an seulement.

Conservation

La pêche se conserve 2 jours, de préférence dans un endroit frais mais pas au réfrigérateur, cela ferait disparaître sa saveur.

Tout savoir sur l’entretien du pêcher

Anti-gaspi

Si vous ne parvenez pas à consommer toutes vos pêches, vous pouvez les utiliser pour :

  • Faire de la confiture, de la compote ou du coulis.
  • Utiliser l’amande du noyau de pêche pour préparer des desserts ou boissons, tout comme l’amande de l’abricot qui peut d’ailleurs être associée à celle de la pêche pour vos préparations. À noter que la consommation en grande quantité d’amandes de noyau crues peut être toxique car elles contiennent de l'acide cyanhydrique.
  • Congeler les pêches après les avoir pelées et arrosées de jus de citron.

Recettes et spécialités locales

  • Pêche Melba : l’incontournable dessert à base de pêche, de coulis de framboise et de glace à la vanille.
  • Gâteau lyonnais : pâtisserie de Lyon à base de pralines roses et habituellement de poires, pouvant être remplacées par des pêches


Laissez votre avis !

Plus de produits du marché

0   0   0

roquette

Plante annuelle de la famille des crucifères, la roquette se consomme comme une salade. Son goût particulier laisse une saveur poivrée et piquante. Elle est reconnaissable par ses nervures violettes ou marron visibles sur les petites feuilles dentelées d’un vert prononcé. Découvrons ce produit du marché.

0   0   0

potiron

L’automne arrive, les potirons aussi. Reconnaissable par sa forme ronde légèrement aplatie et ses couleurs orangées, ce cucurbitacée est l‘un des plus populaires. Ce fruit, consommé comme un légume, réserve une saveur douce et sucrée, accompagnant à merveille les longues soirées d’automne. Découvrons ce produit du marché.

0   0   0

aubergine

Originaire d’Inde, l’aubergine est aujourd’hui un légume-fruit emblématique de la cuisine méditerranéenne. Pourtant, elle s’est invitée difficilement sur nos tables. Cuite, son goût est semblable à celui des champignons. Découvrez tous les secrets de l’aubergine, ce produit du marché qui sonne l’arrivée de l’été.


Jours-de-Marché.fr


Bienvenue sur le guide pratique de la consommation locale. Si pour vous aussi consommer local est une priorité, alors vous êtes au bon endroit : trouver un marché près de chez vous, un producteur local, un artisan, un food truck ou un vide-grenier. Avec Jours-de-marché.fr vous allez faire du bien à l'économie locale, à votre ventre et votre porte-monnaie !



2011 - 2019 © www.jours-de-marche.fr