melon

melon

Issu de la famille des cucurbitacées, le melon est un légume-fruit. Autrefois consommé comme un légume car très peu sucré, le melon figure aujourd’hui parmi nos fruits d’été favoris pour sa fraîcheur désaltérante et son parfum sucré gorgé de soleil. Découvrez tout sur le melon, ce produit du marché qui donne la grosse tête…

Calendrier des semis, plantations et récoltes

SEMIS
PLANTATION / REPIQUAGE
RÉCOLTE
Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Jui. Août Sep. Oct. Nov. Déc.

Origine

L’apparition du melon remonte à quatre siècles avant notre ère où il est produit en Afrique de l’Est, notamment en Égypte, mais également dans certaines régions du Moyen-Orient. Il se répand ensuite en Grèce et en Italie, ce n’est qu’à la fin du XVe siècle que le melon arrive en France grâce à Charles VIII de retour des guerres d'Italie. Néanmoins, les variétés cultivées sont de forme ovoïde et peu sucrées, elles sont alors consommées en salade.

Une variété ronde à chair orangée et plus savoureuse est ensuite ramenée d’Arménie et cultivée à Cantalupo en Italie, à la résidence d'été des papes. En France, elle fait son arrivée au XVIe siècle d’abord en Provence, en prenant le nom de « cantaloup » que nous consommons encore aujourd’hui. La production se développe ensuite dans les Pays de la Loire, approvisionnant alors la Cour royale et les marchés de Paris. Le melon ne se propage en Charente que bien plus tard, où sont créés le « cantaloup charentais » et le « charentais brodé », puis le melon de Cavaillon.

Variétés

En France, plus de 250 variétés de melon sont inscrites au Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées. Pourtant, seules 4 variétés sont principalement cultivées :

  • Le melon cantaloup : de forme ronde, à l’écorce lisse avec des lignes de sillons plus foncées, sa chair est orangée, sucrée et juteuse. Ex. : Cantaloup Charentais (le plus connu), de Bellegrade, Noir des Carmes, Petit-gris de Rennes, Santon…
  • Le melon brodé : de forme ronde, à l’écorce épaisse avec des lignes liégeuses en relief, comme une broderie, sa chair est également sucrée et orangée. Ex. : Charentais brodé, Sucrin de Tours, Cavaillon espagnol à chair rose, Vert grimpant…
  • Le melon Vert olive : de forme ovale, souvent un très gros calibre, son écorce est verte et sa chair blanche, juteuse et sucrée mais non parfumée.
  • Le melon Galia : de forme légèrement ovale, à l’écorce peu brodée et plutôt jaune, sa chair vert pâle est très sucrée et parfumée.

Appellations

3 IGP existent en France :

  • « Melon du Haut-Poitou »
  • « Melon du Quercy »
  • « Melon de Guadeloupe ».

Bienfaits

  • Apport calorique bas : 40 kcal/100 g
  • Riche en vitamine A, provitamine A bêta-carotène, vitamine C, en potassium et en fibres.

Période de consommation

De juin et septembre. Pour bien le choisir, un melon doit être lourd, signe qu'il est gorgé de sucre, le parfum doit être bien typé, signe de maturité. Son pédoncule doit commencer à se détacher naturellement.

Chiffres

  • 245 000 tonnes de melons sont produites en moyenne en France chaque année (chiffres 2014).
  • 3e pays producteur de melon en Europe, la France se classe derrière l’Espagne et l’Italie.
  • 13 producteurs seulement cultivent le melon du Haut-Poitou (IGP).
  • 10 degrés Brix : il s’agit du taux de sucre à atteindre pour un melon afin d’être commercialisable en France. En dessous, le melon est considéré comme une courge.

Cultiver le produit

Pour se développer, le melon a besoin de beaucoup de soleil, de chaleur et d’un apport régulier en eau en veillant à ne pas mouiller le feuillage pour éviter les maladies.

Sol

Le sol doit être enrichi en compost, bien drainé et profond.

Semis

Les graines de melon peuvent être semées entre les mois de mars et avril, sous tunnel ou en intérieur en godet. Le semis en pleine terre est faisable dans les régions du Sud à condition d'avoir un sol bien riche mêlant terreau et fumier.

Repiquage

Les semis peuvent être mis en terre à partir du mois de mai dans le Sud ou en juin dans le Nord.

Récolte

Le melon est généralement prêt à être récolté deux mois après le repiquage, c'est-à-dire entre juillet et septembre, lorsque ses feuilles et son écorce commencent à pâlir et que son pédoncule semble commencer à se détacher.

Il est mieux de le récolter après une bonne période d'ensoleillement plutôt qu’en période de pluie, et de préférence le soir plutôt que le matin. Avec ces conditions, vous aurez davantage de chances de récolter des melons bien sucrés.

Conservation

Le melon se conserve quelques jours sous une température située entre 8 et 12°C. L’idéal est de le conserver dans un cellier ou une cave fraîche plutôt qu'au réfrigérateur, afin d'éviter qu'il perde ses saveurs.

Anti-gaspi

  • Utiliser les graines de melon pour en faire une huile ou les consommer grillées. Elles sont très nourrissantes.
  • Faire de la confiture avec les écorces de melon.
  • Utiliser l’écorce d'un demi-melon pour en faire un bol naturel et une présentation originale lors d’un repas.

Recettes et spécialités locales

Jours-de-Marché.fr


Bienvenue sur le guide pratique de la consommation locale. Si pour vous aussi consommer local est une priorité, alors vous êtes au bon endroit : trouver un marché près de chez vous, un producteur local, un artisan, un food truck ou un vide-grenier. Avec Jours-de-marché.fr vous allez faire du bien à l'économie locale, à votre ventre et votre porte-monnaie !


2011 - 2020 © www.jours-de-marche.fr