topinambour

Le topinambour est un légume dont on consomme le tubercule. Il fait partie des « légumes oubliés » qui reviennent sur nos étals. Facile de culture et d’utilisation, son goût délicat se rapproche de celui de l’artichaut. Découvrons tous les secrets de ce légume trop longtemps oublié.

Calendrier des semis, plantations et récoltes

PLANTATION / REPIQUAGE
RÉCOLTE
Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Jui. Août Sep. Oct. Nov. Déc.

Origine

Originaire d’Amérique du Nord, ce sont des tribus indiennes qui le cultivaient. Le topinambour est arrivé en Europe, en 1605, par le français Samuel de Champlain, colonisateur. C’est un légume qui se déploie rapidement sur le territoire, grâce à sa culture facile. Il est peu à peu oublié face à la pomme de terre, pendant le 18e siècle. Mais, lors de la Seconde Guerre mondiale, le topinambour retrouve son succès dû au fait que ce n’est pas un légume réquisitionné comme la pomme de terre.

Le saviez-vous ?
Le topinambour contient de l’inuline, ce qui lui donne une saveur sucrée. De ce fait, lorsqu’on consomme autre chose après, l’aliment garde un goût sucré également.
Le topinambour est connu sous d’autres noms comme « Truffe du Canada », en référence où il a été trouvé, ou encore « cul d’artichaut » faisant référence à son goût se rapprochant de cet autre légume. « Artichaut de Jérusalem » est également possible, du fait d’une corruption des Pays-Bas...

 

Variétés

On peut distinguer 3 variétés différentes sur nos étals.

  • Le topinambour fuseau
    Il est blanc et lisse. C’est une variété qui se pèle facilement.

  • Le topinambour patate
    Comme son nom l’indique, il ressemble à une pomme de terre. Il a une forme ronde, bien régulière et sa couleur est jaune.

  • Le topinambour commun
    C’est la variété la plus répandue. Il est de forme irrégulière et de couleur blanche.

Il est possible de trouver d’autres variétés comme le Rouge du Limousin, le violet de Rennes ou encore le Sakhalinski rouge, qui ont chacun une couleur différente.

 

Appellations

Aucune appellation n’est répertoriée pour le topinambour.

 

Bienfaits

Le topinambour nous permet de profiter de ses nombreux bienfaits. Source de potassium, il agit sur le système nerveux, les muscles et la circulation sanguine. C’est aussi un légume qui profite à notre digestion grâce à ses fibres et l’inuline, fibre fermentescible, permet de réguler le transit. Attention toutefois aux personnes fragiles de l’estomac.

  • Apport calorique faible 60 kcal/100 g.

  • Riche en potassium, glucides, vitamine C et B9, calcium, magnésium, fibres et fer.

 

Période de consommation

Le topinambour se consomme de novembre à avril uniquement.

 

Chiffres

  • Un topinambour pèse en moyenne entre 50 et 100 g.

  • La plante peut atteindre 3m de hauteur.

  • Ce légume résiste aux gelées jusqu’à -15°C.

 

Cultiver le produit

Le topinambour fait partie des Asteracées, tout comme le tournesol. Appelé Helianthus tuberosus en botanique, ce légume est très simple à cultiver. Attention, c’est une plante invasive du fait de ses rhizomes…

Sol et exposition
Le topinambour n’est pas difficile, il se plaît dans tous les types de sols.

Plantation
Pour lui donner davantage de vigueur, vous pouvez apporter de la fumure. Pour procéder à sa plantation, veillez à enfouir les tubercules sous 10 cm de terre, en respectant 80 cm à 1 m d’espacement entre chaque plant. Ne pas tasser et procéder en février ou en mars, voire même jusqu’à fin avril.

Récolte
La récolte peut être très abondante. Elle permet de récolter environ 3 kg/m². Dès que la fleur apparaît, vous pouvez récolter les tubercules, soit de novembre à avril.

Conservation
La conservation est possible dans le bac à légumes du réfrigérateur, durant 48 h maximum. Emballé dans un sac en plastique, au frais, il pourra se conserver une semaine.

 

Anti-gaspi

  • Pour ceux qui ont l’estomac fragile, vous pouvez le consommer cru, râpé dans une salade; ou cuit avec des pommes de terre à ses côtés. Sa digestion sera plus facile.

  • Pour éviter qu’il change de couleur, plongez-le dans de l’eau citronnée.

 

Recettes et spécialités locales

 



Laissez votre avis !

Plus de produits du marché

0   0   0

noix

Petit fruit à coque, la noix est excellente pour la santé. Riche en nutriment, elle est à la fois croquante et gourmande. Aussi bien crue que cuite, la noix apporte une délicate saveur à nos petits plats. Découvrons ce produit du marché disponible l’automne.

0   0   0

panais

Le panais est un légume ancien qui revient de plus en plus sur nos étals et dans notre cuisine. Il appartient à la même famille que la carotte et contient de nombreuses vitamines ainsi que des minéraux. Crue ou cuite, sa racine charnue au goût sucré ravira les papilles des petits comme des grands. Découvrons ce produit du marché.

0   0   0

navet

Le navet est un légume bicolore, blanc et violet. C’est un légume populaire, dont on consomme la racine au goût si particulier. Réputé comme légume de base, il fait partie de nombreuses recettes en apportant ses bienfaits dans nos assiettes. Découvrons ce produit du marché présent une bonne partie de l’année, sur nos étals.


Jours-de-Marché.fr


Bienvenue sur le guide pratique de la consommation locale. Si pour vous aussi consommer local est une priorité, alors vous êtes au bon endroit : trouver un marché près de chez vous, un producteur local, un artisan, un food truck ou un vide-grenier. Avec Jours-de-marché.fr vous allez faire du bien à l'économie locale, à votre ventre et votre porte-monnaie !



2011 - 2019 © www.jours-de-marche.fr