chou de Bruxelles

Le chou de Bruxelles est une variété de chou. Reconnaissable par ses multiples petites pommes rondes vertes. Longtemps mis de côté, il revient dans nos assiettes et nous fait profiter de ses bienfaits sur la santé. Facile à cuisiner, ce légume d’hiver est un produit de marché que l’on retrouve sur nos étals une bonne partie de l’année.

Calendrier des semis, plantations et récoltes

SEMIS
PLANTATION / REPIQUAGE
RÉCOLTE
Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Jui. Août Sep. Oct. Nov. Déc.

Origine

L’origine du chou de Bruxelles est incertaine. Il serait originaire du bassin méditerranéen comme la plupart des choux. Le chou de Bruxelles serait une transformation du chou de Milan.
C’est au 17e siècle que des maraîchers habitant Saint-Gilles, commune de Bruxelles, eu l’idée de créer une variété de chou ne prenant pas d’emprise au sol. Le chou de Bruxelles serait né de cette idée, puisqu’il pousse à la verticale.
Le succès était au rendez-vous pour ce légume à la croissance rapide, car il permettait de nourrir la population grandissante.

Le saviez-vous ?
Les habitants de Saint-Gilles étaient surnommés « Kuulkappers », qui signifie « coupeurs de choux », comme ils produisaient beaucoup ce crucifère.

 

Variétés

Il existe plusieurs variétés de choux de Bruxelles. Elles sont souvent classées selon leur époque de récolte, de la plus précoce à la très tardive. Voici les principales variétés que l’on retrouve sur nos étals :

  • Variétés précoces
    Elles se récoltent de la fin septembre à novembre. On retrouve la précoce de Fontenay, Lunet, Mallard, Riga, Asgard, etc.

  • Variétés semi-tardives
    Elles ses récoltent de novembre à décembre. Elles concernent les variétés Odessa, Pilar, Citadelle, Héraclès, etc.

  • Variétés tardives
    Elles se récoltent de janvier à mars. C’est le cas pour les variétés Lauris, Pinacle, Content, Edmund, Gabion, etc.

 

Appellations

Aucune appellation n’est répertoriée pour le chou de Bruxelles.

 

Bienfaits

Le chou de Bruxelles est bénéfique pour la santé à plusieurs niveaux. Tout d’abord, il est très peu calorique, puis il contient des fibres en grande quantité, ce qui facilite le transit intestinal. Il est riche en folates, minéraux, protéines et glucides. Comme tous les crucifères, les personnes fragiles des intestins doivent limiter leur consommation.

  • Apport calorique faible : 54 kcal/100g.

  • Riche en glucides, protéines, vitamines C et E, folates, potassium, calcium, magnésium, fer et fibres.

 

Période de consommation

Les choux de Bruxelles se consomment de septembre à mars.

 

Chiffres

  • La France produit en moyenne, chaque année, 7 646 tonnes de choux de Bruxelles.

  • C’est le Nord-Pas-de-Calais qui est la 1ère région française à produire ce légume.

  • L’Union Européenne en produit 183 667 tonnes, en moyenne, chaque année. 

  • 90 %, c’est la contenance d’eau du chou de Bruxelles.

  • La consommation moyenne par ménage, chaque année, de chou de Bruxelles s’élève à 200g.

 

Cultiver le produit

Le chou de Bruxelles fait partie de la famille des crucifères. En botanique, il est connu sous le nom Brassica gemmifera. C’est un légume bisannuel, facile de culture, qui prend peu de place dans le potager, puisqu’il pousse à la verticale.

Sol et exposition
Le chou de Bruxelles apprécie un sol riche et humide, en ayant une exposition ensoleillée.

Plantation
Les semis s’effectue entre mars et juin. Suivant les températures, procédez sous abris.
Si vous effectuez les semis entre mars et avril, la récolte se fera en automne. Pour ceux semés en avril et mai, la récolte sera en hiver et au printemps.
Après la levée, il faut éclaircir et ne laisser qu’un plant tous les 50 cm.
Concernant la plantation, elle peut être faite entre mars et août, même si la période idéale est mai/juin.

Récolte
La récolte s’effectue de septembre à mars.

Conservation
Le chou de Bruxelles se conserve 1 semaine dans le bac à légumes du réfrigérateurs, à condition qu’il ne soit pas lavé, pour éviter que l’humidité ne l’abîme. Il est possible de le congeler, une fois blanchit 5 min dans l’eau bouillante et séché.

 

Anti-gaspi

  • Vous avez du mal à digérer les choux de Bruxelles ? Essayez de les blanchir avant de les cuisiner. Vous pouvez également rajouter du bicarbonate de soude dans l’eau de cuisson.

  • Comme tous les choux, il est possible d’éviter les odeurs de cuisson. L’une des astuces consiste à mettre du pain dans l’eau de cuisson. En effet, il absorbera les odeurs.

  • Comment préparer le chou de Bruxelles ? Retirer les 1res feuilles, faire une entaille à la base de la pomme (en forme de croix).

  • Difficile de les faire manger par les enfants ? N’hésitez pas à les associer à d’autres aliments (riz, autres légumes, ou encore châtaignes, etc.) Ils atténueront son goût prononcé.

  • Faites des tartes salées, de la pizza aux choux de Bruxelles, des cakes salés, etc.

 

Recettes et spécialités locales



Laissez votre avis !

Plus de produits du marché

0   0   0

roquette

Plante annuelle de la famille des crucifères, la roquette se consomme comme une salade. Son goût particulier laisse une saveur poivrée et piquante. Elle est reconnaissable par ses nervures violettes ou marron visibles sur les petites feuilles dentelées d’un vert prononcé. Découvrons ce produit du marché.

0   0   0

potiron

L’automne arrive, les potirons aussi. Reconnaissable par sa forme ronde légèrement aplatie et ses couleurs orangées, ce cucurbitacée est l‘un des plus populaires. Ce fruit, consommé comme un légume, réserve une saveur douce et sucrée, accompagnant à merveille les longues soirées d’automne. Découvrons ce produit du marché.

0   0   0

salsifis

Le salsifis est un légume racine à la saveur sucrée. Cette plante herbacée est reconnaissable par sa longue racine blanche ou marron/noir pour le scorsonère, que l’on consomme l’hiver. Peu présent dans nos assiettes, sa chair fibreuse apporte de nombreux bienfaits digestifs. Découvrons tous les secrets de ce produit du marché.


Jours-de-Marché.fr


Bienvenue sur le guide pratique de la consommation locale. Si pour vous aussi consommer local est une priorité, alors vous êtes au bon endroit : trouver un marché près de chez vous, un producteur local, un artisan, un food truck ou un vide-grenier. Avec Jours-de-marché.fr vous allez faire du bien à l'économie locale, à votre ventre et votre porte-monnaie !



2011 - 2019 © www.jours-de-marche.fr