banane

Deuxième fruit préféré des Français après la pomme, la banane est un fruit gourmand et rassasiant. Facile à manger, petits et grands font le plein d’énergie pour la journée, en toute saison ! La banane a de multiples vertus, n’attendez plus pour la découvrir, mais par quel bout commencer ?

Origine

Le saviez-vous ? Le bananier est la première plante cultivée par l’homme pour se nourrir. Il s’agit bien d’une plante, et non d’un arbre, arrivée aux Antilles vers le 15e siècle.

Le bananier est originaire de l’Asie du Sud-Est, on le retrouve de l’Inde à la Polynésie, il y a plus de 10 000 ans. Introduite dans d’autres pays selon les migrations humaines et les échanges, cette plante fut développée en Afrique de l’Est, en Chine, dans le Pacifique Sud, puis en Méditerranée par les Arabes, en 650. La banane n’est connue qu’au 19e siècle par les Européens. Selon les pays, ce fruit exotique devient un enjeu économique, politique, sanitaire ou encore écologique.

Variétés

Plus de 1500 variétés de bananes existent à travers le monde, mais seulement quelques-unes se retrouvent dans nos étals. On connaît la banane jaune, de forme allongée, « La Cavendish » qui est la plus commune. Pourtant, il existe des bananes rondes, carrées, courtes ou plus longues. Certaines sont même roses, vertes, rayées ou tachetées… quelles sont-elles ?

  • Les bananes dessert

Ce sont les plus communes, celles que l’on retrouve dans nos rayons et qui ont une chair sucrée :

La Cavendish, la grande naine (Giant Cavendish), la petite naine (Canaries ou Dwarf Cavendish), la Poyo (très longue), la banane dessert exotique (très petite), la figue pomme (de forme ronde et d’une saveur relevée), la banane rose (très parfumée), la pisang lilin (en forme de S), la Mysore (goût proche de la figue-pomme et peau rougeâtre) ou encore la banane rouge (petite, pelure tachée de noir).

  • Les bananes à cuire

Il s’agit de la banane plantain (la musa paradisiaca). Elle ressemble à la variété Cavendish par sa couleur et sa forme, en étant, de manière générale, plus grosse. Cependant, le goût n’en est rien. Elle est utilisée de la même façon que des féculents. Riche en amidon, de nombreuses populations l’utilisent comme un aliment de base. Cette variété tient très bien la cuisson. Vous pouvez la déguster crue, mais attention aux plus fragiles, la digestion est plus difficile.

  • Les bananes à bière

Cette variété est peu connue. La chair du fruit est très amère. Après la fermentation, le « vin de banane » en découle. Cette typologie n’est pas commercialisée. On les retrouve uniquement dans l’Est de l’Afrique. À noter que la limite entre la banane à cuire et la banane à bière est très souple : on peut manger des bananes à bière tout comme il est possible de faire du vin avec les bananes à dessert ou à cuire…

Appellations

La banane ne présente aucune appellation. Cependant, le label qualité made in France « la banane française » met en avant la banane produite en Martinique et en Guadeloupe, depuis 2015. Elle est vendue dans les rayons par lot de 3, 4, 5, ou 6 fruits. Ce label répond aux normes du commerce équitable et garantit un revenu minimum aux exploitants.

Bienfaits

La banane est un fruit aux multiples atouts pour la santé. Facile à digérer, très nutritive, elle convient aux bébés, aux adultes, ainsi qu’aux sportifs. Ce fruit est idéal pour faire le plein d’énergie !

  • Fort pouvoir énergétique : 72 kcal/100 g
  • Riche en vitamines B et C, en dopamine, potassium, fibres, magnésium et en oligoéléments.

À noter : plus la banane est mûre, plus elle perd en vitamine C. L’expression « avoir la banane » vient de sa teneur en dopamine, synonyme d’avoir le sourire et d’être de bonne humeur.

Période de consommation

La banane est un fruit qui peut être consommé à l’année. De janvier à décembre, elle saura vous apporter une note d’exotisme. Elles sont cueillies vertes pour continuer de mûrir pendant le transport et sur nos étals. Selon vos préférences, vous pouvez la choisir bien jaune ou tachetée de noir, signe de mûrissement avancé.

Chiffres

  • 263 000 tonnes de bananes sont produites en France, chaque année.
  • La production française vient exclusivement des Antilles : Martinique (56 %), Guadeloupe (21 %), et la Réunion (3 %).
  • 13,3 kg : c’est le poids des bananes consommées en moyenne, par chaque ménage français, par an.
  • La banane est le premier fruit consommé au monde.
  • En France, c’est le deuxième fruit le plus consommé, derrière la pomme.

Cultiver le produit

Le bananier a besoin d’un climat tropical pour offrir une bonne croissance à ses fruits. La chaleur et l’humidité seront les clés de la réussite pour la culture de la banane. C’est pour ces raisons que les fruits que l’on achète proviennent des Antilles françaises ou de pays tropicaux. Cependant, certaines espèces résistent mieux au froid et proposent des fruits comestibles. Suivant vos envies, esthétique ou productif, à vous de choisir !

Sol et exposition

Choisissez un endroit ensoleillé à mi- ombre, abrité des vents, qui risqueraient de fragiliser les grandes feuilles de cette herbacée. Privilégiez un sol profond, drainé et riche en humus.

Plantation

La meilleure saison pour planter un bananier reste le printemps. Il faut que les gelées soient écartées. Pendant cette étape, n’hésitez pas à rajouter du fumier ainsi que des billes drainantes, afin de mettre toutes les chances de votre côté. Arroser régulièrement et généreusement, tailler les feuilles asséchées, protéger le bananier lorsque les températures descendent. Il faut absolument garder le pied au sec avec un paillage et un film de protection.

Récolte

Le bananier pousse rapidement si les conditions sont optimales. Il faut compter un an, voire deux ans, pour espérer cueillir les régimes de bananes. Une fois que les fleurs sont arrivées, la plante va faner, il faudra alors récupérer les rejets pour reprendre les procédures.

Conservation

Les bananes détestent le froid. Gardez-les hors du réfrigérateur, en dessous de 12°, elles noirciront.

Anti-gaspi

  • Si vos bananes sont trop mûres, utilisez-les mixées dans un smoothie, pour profiter d’une pause gourmande.
  • Pour un instant beauté, écraser la banane avec une fourchette, puis appliquer la mixture sur votre peau : effet nourrissant et adoucissant garanti !

Que faire de la peau de banane ? 

  • Ses propriétés cicatrisantes et anti-démangeaisons vous permettront de calmer les douleurs, en frottant les zones atteintes.
  • Frottez vos accessoires en cuir, vos vêtements ou des meubles, puis, cirer avec un linge. La brillance sera au rendez-vous.
  • Les plants de tomates adorent les peaux de bananes, qui fertilisent leur pied. Enroulez-les autour d’eux afin qu’ils se servent en nutriments.

Pour d’autres idées anti-gaspi, c’est par ici.

Recettes et spécialités locales



Laissez votre avis !

Plus de produits du marché

0   0   0

échalote

L’échalote est un petit bulbe ancré dans la gastronomie française. Son goût délicat parfume nos plats à merveille depuis de nombreuses années. Petit légume de la famille des oignons, c’est à la fois un aromate et un condiment. Possédant de nombreux atouts, ce produit du marché est présent toute l’année, découvrons-le.

0   0   0

pomelo

Agrume plus ou moins acide, le pomelo est souvent confondu avec le pamplemousse. Pourtant ce fruit rond, aux tons jaune-orangé, que l’on trouve sur nos étals, est bien un pomelo. Découvrons les caractéristiques de ce fruit gourmand aux multiples vertus, et rendons-lui son nom.


Jours-de-Marché.fr


Bienvenue sur le guide pratique de la consommation locale. Si pour vous aussi consommer local est une priorité, alors vous êtes au bon endroit : trouver un marché près de chez vous, un producteur local, un artisan, un food truck ou un vide-grenier. Avec Jours-de-marché.fr vous allez faire du bien à l'économie locale, à votre ventre et votre porte-monnaie !



2011 - 2019 © www.jours-de-marche.fr